Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Club de Protection de l'Environnement

CPE Le Crès

le réchauffement climatique

Le réchauffement climatique est un phénomène d'augmentation de la température moyenne des océans et de l'atmosphère qui se produit dans le monde entier et sur plusieurs années.

À +1,5°C ou à +2°C, le monde ne sera pas le même, la bonne nouvelle, c’est qu’il est encore possible d’agir pour inverser la courbe.

Pourquoi y a-t-il un réchauffement climatique ?

 

Les changements climatiques ont toujours existé. Ces changements varient entre période glaciaire et réchauffement de la planète : l'ère dans laquelle nous entrons s'avère être la période de réchauffement de la planète. Cela dit, ce réchauffement n’est pas seulement dû au changement habituel du climat ; celui-ci est dû pour la plus grande partie aux rejets de gaz à effet de serre par l'homme, en particulier le dioxyde de carbone ou CO2.

En effet, l'Homme amplifie ce phénomène naturel :

  • En brûlant des énergies fossiles (pétrole, gaz naturel, charbon...), l'Homme rejette du dioxyde de carbone. Les énergies fossiles sont très utilisées dans le monde et pour des applications très diverses : voitures, chauffage, usines... Nos activités industrielles ne peuvent pas s'en passer complètement.
  • En détruisant des forêts sur de nombreuses régions du monde. Car les plantes et les arbres stockent du carbone et, quand on réduit leur quantité, ce carbone est relâché sous forme de dioxyde de carbone par leur brûlage ou leur décomposition, sans être re-capté par autant d'arbres qui grandissent.
  • Avec l'élevage (flatulences, excréments...), le traitement de certains déchets... la concentration de méthane (qui est responsable de 20 % de l'effet de serre) dans l'atmosphère augmente beaucoup depuis un siècle.

Quelles pourraient-être les conséquences du réchauffement climatique?

La température moyenne pourrait augmenter de 1,1 °C à 6,4 °C d’ici à 2100. Ce serait la plus forte hausse de température depuis 10 000 ans.

L'augmentation de chaleur et les changements climatiques (quantité de pluie par an et selon la saison par exemple) seront différents et inégaux selon les régions du Monde. Certains des pays aujourd'hui en difficulté le seraient encore plus. La sécheresse augmenterait dans les pays subtropicaux (c’est-à-dire situés en dessous du tropique du Cancer comme l’Australie, l’Argentine, la Côte d'Ivoire, la Thaïlande) et méditerranéens.

Le réchauffement entraînerait une fonte des glaces et donc une augmentation du niveau de la mer (entre 9 et 88 cm). La banquise pourrait ainsi disparaître, les animaux et les cultures seraient perturbés. Les précipitations augmenteraient et les tornades, les ouragans ou les tempêtes se produiraient plus souvent. L'augmentation des catastrophes naturelles tels les ouragans ou encore les tempêtes comme celles qu'a connues la France en 1999 et en janvier 2009 sont probablement liés au réchauffement.

Certaines espèces animales et végétales ne peuvent vivre qu'à certaines températures, et le réchauffement climatique pourrait les empêcher de vivre là où elles vivent normalement.

le réchauffement climatique

des solutions pour éviter ça :

1) Modifions nos habitudes alimentaires !

Pour limiter l’impact de notre alimentation sur le climat, privilégions autant que possible les fruits et légumes de saison. En effet, ils génèrent en moyenne 7 fois mois de GES que les produits cultivés sous des serres chauffées. De nombreux calendriers de fruits et légumes de saison sont disponibles pour nous guider dans nos achats.

2) Réduisons notre consommation de viande !

Contrairement à une idée reçue, les protéines ne sont pas uniquement présentes dans les viandes ou les produits d’origine animale. On les retrouve, notamment, en quantité élevée dans certains végétaux tels que les légumes secs, les graines ou les fruits à coque. Soyons curieux et expérimentons une recette végétarienne au moins une fois par semaine.

3) Luttons contre la déforestation !

Certains labels garantissent une gestion durable des forêts. En achetant des produits (papier, meubles, etc.) portant le label Forest Stewardship Council (FSC) ou Programme Européen des Forêts Certifiées (PEFC), nous pouvons contribuer à la préservation des forêts et limiter ainsi les émissions anthropiques de GES.

4) Préservons les océans !

Pour lutter contre le changement climatique, nous devons préserver les océans. Pour cela, chacun de nous peut agir au quotidien. Par exemple, nous pouvons acheter des produits ménagers respectueux de l’environnement afin d’éviter de déverser des produits chimiques polluants dans les océans.

5) Consommons de l’énergie propre !

Pour réduire notre impact sur le climat au quotidien, nous pouvons faire le choix d’une énergie propre, issue de ressources renouvelables. De plus en plus de fournisseurs d’énergie encouragent leur développement : favorisons-les dès que possible pour réduire nos émissions de GES au quotidien.

6) Réduisons nos consommations d’énergie !

Une étiquette énergie classe les produits en fonction de leur consommation d’énergie. Ce classement est symbolisé par une lettre. Les plus économes en énergie et donc les plus respectueux de la planète sont classés A+, A++ et même A+++ ! Par exemple, un appareil classé A++ consomme 45% d’énergie en moins qu’un appareil classé A.

7) Trions nos déchets !

Le meilleur déchet reste celui que nous ne produisons pas ! Pour cela, de nombreuses solutions existent : s’interroger sur la nécessité de nos achats, privilégier les produits en vrac ou sans suremballage, préférer les éco-recharges, etc.

8) Utilisons des modes de transport doux !

Privilégier les transports en commun, les véhicules électriques ou faire du covoiturage sont des solutions efficaces pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre lorsque nous nous déplaçons. Les meilleures solutions restent évidemment le vélo et la marche à pied, à la fois écologiques, économiques et bonnes pour la santé. D’ailleurs, une enquête de l’ADEME révèle que la moitié des déplacements en voiture font moins de 3 km, une distance parfaitement calibrée pour le vélo et la marche.

9) Compensons nos émissions carbone !

Depuis 2006, le programme Action Carbone Solidaire de la Fondation GoodPlanet a pour mission de lutter contre le réchauffement climatique en développant des alternatives durables et économiquement viables aux activités polluantes, au profit des populations les plus défavorisées. En soutenant ces projets de compensation carbone volontaire, nous pouvons tous contribuer à la lutte contre le changement climatique.

 

La conclusion : si nous ne faisons rien notre Terre devrait surchauffer d'ici quelques années.

références :

https://fr.vikidia.org/wiki/R%C3%A9chauffement_climatique

https://www.sudouest.fr/2018/10/09/rechauffement-climatique-six-choses-a-faire-de-toute-urgence-pour-eviter-le-pire-5460633-706.php

https://www.bnpparibas-am.com/fr/10-solutions-pour-lutter-contre-le-changement-climatique/

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article